Nos solutions

À chaque problème, sa solution !

Votre patrimoine est votre présent et votre avenir. Il n’existe pas de période plus propice qu’une autre pour commencer à se demander : comment me constituer un patrimoine ?

La constitution de son patrimoine ne nécessite pas forcément un important capital d’investissement de départ, ce qui compte c’est de pouvoir miser sur les bons produits, en gardant toujours en vue les objectifs que vous vous êtes fixés et ne pas vous mettre dans des situations difficiles. 

Il existe une multitude de stratégie à adopter : épargne, investissements financiers, crédit, donation… Ce qui compte c’est de trouver la solution correspondant au mieux à votre situation et à vos objectifs !

De par son expérience et la qualification de ses collaborateurs, Or patrimoine peut vous guider afin d’étudier avec vous les avantages et inconvénients des possibilités qui s’offre à vous.

La pression fiscale est quelque chose de pesant pour tous les français ! Sachez qu’il existe un grand nombre de solution pour alléger et minimiser votre dette fiscale. Ces mécanismes de défiscalisation peuvent intervenir sur l’impôt sur le revenu, l’ISF (Impôt de Solidarité sur la Fortune) ou encore l’impôt foncier (immobilier). Or patrimoine maitrise un grand nombre de ces dispositifs, et peut vous aider à trouver celui qui conviendra à votre situation personnelle et familiale.

L’investissement immobilier

Il s’agit d’un des mécanismes le plus usité pour la défiscalisation, et qui présente l’avantage de faire grandir votre patrimoine par l’acquisition d’un bien immobilier.

Le Cabinet Or Patrimoine vous propose différentes solutions d’investissement immobilier en fonction de votre stratégie patrimoniale personnelle, tel que les dispositifs de la loi Pinel, la loi Malraux, le dispositif du Loueur en Meublé non professionnel, le Girardin industriel.

Venez nous rencontrer pour une étude approfondie de votre situation, et obtenir plus de renseignements sur ces différents dispositifs.

 L’Epargne de Défiscalisation

 

Des contrats tels que le PERP (Plan d’épargne retraite Populaire) ou le Retraite Madelin (pour les TNS) sont des produits d’épargne qui vous permettent d’épargner pour votre retraite future, tout en réduisant votre fiscalité.

Les sommes versées au titre de ces contrats ne sont pas imposables dans la limite de (selon la formule la plus avantage) :

→ 10 % des revenus nets de l’activité professionnelle de l’année fiscale précédente (après les 10 % d’abattement ou le retrait des frais réels), dans la limite de 8 PASS (Plafond Annuel de la Sécurité Sociale soit 30 893 € en 2016,

OU

→ 10 % du PASS soit 3 862 € pour 2016

L’épargne retraite vous permettra ainsi d’avoir un objectif défiscalisant pour le présent, et au jour de votre départ en retraite de percevoir une rente proportionnelle à l’épargne accumulé ou d’opter pour une sortie en capital.

Les placements financiers de Défiscalisation

 

Le marché offre plusieurs solutions, souvent méconnues du grand public pour permettre de réduire une importante partie de votre impôt sur le revenu ou votre ISF.

Il s’agit en général de placement dans des entreprises non cotées en bourse, qui peut être réalisé directement au sein du capital de l’entreprise ou plus facilement au travers de fonds d’investissements, tels que les FIP ou FCPI.

Les FIP et FCPI : fonds destinés à investir dans des PME innovantes ou régionales, permettant une réduction d’impôt sur le revenu à hauteur de 18% de l’investissement, plafonné à 2 160 euros pour une personne seule et 4 320 euros pour un couple.

Les FIP/FCPI ISF : fonds spécifiques permettant d’obtenir une réduction applicable sur l’ISF de 50% des sommes directement investies dans les PME, avec un plafond de réduction de 18.000 euros.

Les SCPI fiscales (Société civile de placement immobilier) : structure d’investissement de placement collectif ayant pour objet l’acquisition et la gestion d’un patrimoine immobilier professionnel. Il existe différente SCPI fiscale qui vont reposer sur des dispositifs particuliers, et dont dépendra le montant et la nature de l’avantage fiscal :

  • SCPI Pinel : permet une réduction d’impôt de 12%, 18% ou 21% du montant placé dans la limite de 300 000 € selon la durée de mise en location des biens.
  • SCPI de déficit foncier : permet de diminuer le montant des revenus fonciers par la déduction des charges générées par les travaux de rénovation des biens acquis par la SCPI. L’excédent éventuel peut bénéficier d’une déduction sur le revenu global du souscripteur, dans la limite de 10 700 €.
  • SCPI Malraux : permet de profiter de 18 % environ du montant investi en réduction d’impôts dans la limite de 30 000€.
Simulation Loi Pinel


Le déficit foncier

 

La location d’un bien immobilier peut être lourd de charges, et vous pouvez vous retrouver en situation de déficit foncier. Concrètement, ce sera le cas lorsque vos charges déductibles sont supérieures à vos revenus brut foncier.

Pas de panique ! Cette situation n’est pas dramatique en soit, et est même parfois recherchée.

Le déficit foncier pourra en effet, être déduit de votre revenu annuel global imposable, dans la limite de 10 700 euros par an et à condition que le bien soit loué jusqu’au 31 décembre de la troisième année qui suit l’imputation du déficit. Le surplus éventuel ainsi que la fraction du déficit résultant des intérêts d’emprunts seront imputables sur les revenus fonciers des dix années suivantes.

Les charges éligibles au déficit foncier sont :

  • Les charges d’exploitation du bien (honoraires d’agence immobilière, honoraires de syndic, charges de copropriété, taxe foncière …)
  • Les charges financières de l’emprunt immobilier : comprennent les intérêts d’emprunt, ainsi que les frais relatifs à l’emprunt (frais de dossier, assurances de prêts, assurances chômage, frais de gestion éventuels…)
  • Les charges de rénovation, entretien, travaux ayant pour objectif la remise en état ou l’équipement d’un bien immobilier.

Le montant de ces charges n’est pas plafonné.

Toutefois, il faut vérifier l’éligibilité des travaux envisagé car tous les travaux ne peuvent pas rentrer dans le cadre du déficit foncier, c’est notamment le cas des travaux d’agrandissement, de construction ou de reconstruction.

Votre situation financière peut se retrouver complètement chamboulée à l’arrivé de votre retraite.

C’est pourquoi, il est nécessaire de l’anticiper et de prévoir en amont des solutions afin de vous assurer des revenus complémentaires.

Il existe différent support pouvant convenir à un tel objectif, de la souscription d’une assurance vie, à l’investissements immobiliers. Mais il existe également des dispositifs particuliers et spécifiques tels que le PERP, PERCO ou encore la Retraite Madelin.

Le choix d’un de ces outils va dépendre de tout un tas de critère qui vous sont propres (âge, situation familiale, juridique et fiscale, objectifs de vie, …), et demande une étude approfondie.

Or patrimoine vous offre la possibilité de bénéficier d’une étude personnalisée de votre situation afin de vous conseiller vers les produits, dispositifs et supports à privilégier pour votre mode de vie et vos objectifs patrimoniaux. N’hésitez pas à prendre contact avec votre conseiller !

La transmission de son patrimoine est l’acte d’une vie, dont il ne faut pas minimiser l’importance et les conséquences qu’il peut avoir que ce soit sur la personne du donateur, ou sur celle de l’héritier.

Il faut ainsi prévoir le plus en amont possible un tel acte, afin de minimiser les déboires fiscaux, et les conséquences néfastes sur votre rythme de vie …

Plusieurs mécanismes existent pour pouvoir léguer un patrimoine : le recours aux assurances vie avec clause successorale particulière, les donations de son vivant, ou encore la création de SCI familiale pour les biens immobiliers.

Une étude approfondie de votre situation est nécessaire pour vous conseiller au mieux de votre volonté successorale. N’hésitez pas à nous contacter pour prendre rendez-vous avec votre conseiller.

En tant que chef d’entreprise, ou professionnel en libérale, vous devez également vous poser les bonnes questions :

  • Quel statut social adopter : assimilé salarié ou TNS ?
  • Est-ce que mon assurance me couvre correctement ?
  • Comment préparer la fin de mon activité ?
  • Comment transmettre mon entreprise et à qui la transmettre ?
  • Comment optimiser mes revenus ?

De nombreuses questions, auxquelles Or patrimoine peut vous aider à trouver les réponses et vous orienter vers les meilleures stratégies et montages possible afin de protéger votre patrimoine professionnel, tout en garantissant votre intérêt et celui de vos proches.